Lit central et douche séparée : déjouer les nombreux pièges

Star des catalogues depuis près de 10 ans, le lit de milieu se décline dans une grande variété de camping-cars et de formats (à partir de 6,50 m). La formule gagnante, c'est le camping-car de 7 mètres sur lequel, en plus du lit central, on profite d'une douche indépendante et d'un grand réfrigérateur. Mais l'offre est large et requiert un examen détaillé. Voici 8 points à regarder pour ne pas se tromper.

Les atouts du lit central sont nombreux, mais tous les modèles ne se valent pas. Que ce soit en termes de confort, de literie, de circulation, de rangements, etc. Sur le segment des véhicules d'au moins sept mètres, les plus plébiscités, quels sont les critères à prendre en compte au moment de faire votre choix ? En voici 8 sélectionnés par la rédaction.
lit central vignette
1 - Circulation dans la chambre 

Lit central RAPIDOSur les modèles de 7 mètres et +, testez la circulation en pied de lit, parfois compromise par un passage trop étroit entre le matelas et le compartiment toilette. Tout dépend de la hauteur du lit. S'il arrive au niveau des genoux, ça passe encore ; Au-delà, ça devient très compliqué, voire impossible (voir ci-contre). 

Côté douche, vous ne rencontrerez pas le même problème, car la cabine est généralement très ouverte. Le passage se fait en mordant sur le receveur recouvert d'un plancher amovible et peu pratique à manipuler. Le revers de la médaille, c'est d'avoir une vue imprenable sur la cabine douche depuis la chambre... On a rêvé mieux ! 

Pour améliorer davantage la circulation autour du lit, les constructeurs ont développé des sommiers articulés avec tête de lit inclinable, manuellement ou électriquement. C'est bien, mais pas totalement satisfaisant si vous devez vous lever la nuit pour aller au petit coin... Impossible de replier le lit ! Sous prétexte d'élargir l'étroit passage vers les toilettes, vous ne pourrez pas laisser la porte des WC ouverte en permanence... Prenez en compte l'ensemble de ces facteurs lors de votre sélection. 

Dernière remarque, attention à la parfaite occultation du lanterneau de la douche indépendante lorsque celle-ci est ouverte sur la chambre, si vous ne voulez pas être réveillé dès les premières lueurs du jour..

Notre conseil : à partir de 7,30m de gabarit, la question de la circulation autour du lit central ne se pose généralement plus et permet d'accéder à une stricte séparation des espaces chambre et toilette. En près de 7 m, certaines marques, à l'image de McLouis, Mobilvetta et Rapido apportent des réponses nouvelles et pertinentes, avec un compartiment toilette en deux parties, comme on peut le voir ci-dessous sur un Rapido 680FF. Cette disposition libère le passage en pied de lit tout en masquant la vue sur les WC.   
680FFFrankia Selection 72→ Frankia Sélection 72 et son lit surprenant. Les deux angles se rabattent et dégagent le passage.
Les solutions les plus simples sont souvent les meilleures.

2 - SURFACE DU LIT CENTRAL 

La taille habituelles d'un lit central tourne généralement autour de 190 x 140 cm. Ces dimensions s'entendent en tête de lit. Au pied, la découpe du matelas est parfois très prononcée et contredit le confort. Quant à la longueur, les véhicules les plus longs proposent un matelas de 2 mètres.

Notre conseil : Chez Chausson et Challenger, tous les lits centraux affichent désormais une largeur de ...160 cm ! Une dimension comparable aux standards domestiques. On retrouvera des largeurs identiques sur 2 modèles Rapido (ci-dessous le 696FF) et un intégral Itinéo. Le début d'une nouvelle tendance ?
Lit Central RAPIDO
→ Rapido et son grand lit central de 160 cm de large. Le volume des penderies est amputé à la base.

3 - COMPOSITION ET DENSITE DU MATELAS

Quatre types de mousses peuvent garnir les matelas de nos camping-cars : polyéther (>28kg / m3), polyuréthane (entre 30 et 35kg/m3), bultex (entre 38 et 50kg/m3) ou latex (de 75 à 85 kg/m3). Plus la densité de la mousse – c'est-à-dire sa fermeté - est élevée, plus le confort est grand. Les mousses bultex ou latex auront moins tendance à se tasser et se déformer avec le temps. Pour augmenter le confort nocturne, optez pour des matelas avec des zones de densités différenciées (de 3 à 7 en général), qui s'adaptent aux différentes parties du corps. L'épaisseur du matelas est également cruciale.

Notre conseil : Pour un confort correct, on recommande au minimum un matelas dont la densité ne tombe pas sous les 22kg/m3 et une épaisseur supérieure à 12 cm. N'hésitez pas à vous allonger sur le lit pour apprécier la qualité du matelas.

4 - TYPE DE SOMMIER

Dans leur quasi-intégralité, les sommiers sont aujourd'hui fabriqués avec des lattes en bois, ce qui permet d'aérer le matelas et d'éviter la condensation. Les meilleurs sommiers disposeront de lattes bien espacées et enchâssées dans des embouts plastiques ou métalliques. Aussi, si le sommier se relève, ce qui est le cas le plus fréquent, on appréciera qu'il soit assisté de vérins.

Notre conseil : Evitez les lattes vissées directement sur le cadre, qui perdent de leur élasticité. Privilégiez aussi les modèles qui séparent strictement la soute de la chambre. 

5 - Volume des rangements dans la chambre


De quels rangements disposez-vous dans la chambre ? Sont-ils vraiment pratiques ? Regardez tout d'abord du côté des penderies qui encadrent la tête de lit et mesurez leur largeur. En-dessous de 30 cm, c'est insuffisant, sauf à convertir ce volume en lingère.

Ce n'est pas tout, vérifiez si vous pouvez atteindre la tringle. Ça peut faire sourire, mais à force de faire des soutes de plus en plus volumineuses, les constructeurs compliquent l'accès aux deux penderies en tête de lit.

Jetez ensuite un œil aux rangements sous le lit. Un grand tiroir éclairé emporte clairement notre adhésion par rapport aux coffres et placards. L'accès aux tiroirs ne doit pas vous obliger à soulever le sommier. 

Notre conseil
: Privilégiez autant que possible des rangements variés . Certains modèles disposent par exemple d'une penderie et d'une lingère plutôt que deux penderies. D'autres proposent aussi, comme chez Mobilvetta des coffres dans les marches d'accès.Laika 612

→ Laïka 612 et ses deux tiroirs très accessibles. 

6 - REGLAGE DE LA HAUTEUR DU LIT

Dans nos camping-cars, le lit central surmonte toujours une soute transversale, pouvant accueillir, au mieux, des vélos (hauteur de chargement supérieure à 100 cm). Pas de doute, c'est pratique. Attention, tout de même, à ne sacrifier, sous ce seul motif, votre confort et la circulation autour du lit.

La solution du lit à hauteur modulable s'avère séduisante, mais soulève également son lot de contraintes : marches et caissons autour du lit, système complexe de levage et soute décloisonnée ouvrant sur la chambre au-dessus.

Notre conseil : Si possible, privilégiez un lit central bas et fixe, sur lequel vous pouvez vous asseoir, et optez pour des vélos pliables que vous n'aurez aucune difficulté à caser dans la soute. C'est la solution la plus fonctionnelle.
Lit central réglable en hauteur
→ Un lit très haut, trop haut... L'accès devient délicat.

7 - Eclairage et luminosité

Vérifiez que vous pouvez commander les principaux éclairages de la chambre depuis le lit central. On appréciera aussi les lampes individuelles en tête de lit, plus encore si elles sont réglables en intensité et articulées, tout comme les spots d'éclairage indirect, qui offrent une luminosité douce (ci-dessous LeVoyageur LVX 83). Par ailleurs, on regardera plus volontiers du côté des modèles équipés d'une grande ouverture de toit, permettant d'aérer la chambre sans devoir ouvrir les fenêtres.

Notre conseil : Privilégiez l'utile à l'agréable.
LeVoyageur LVX83 00 
8 - Isolation et chauffage

Ce critère du chauffage passe parfois à la trappe dans le choix du véhicule. Il est pourtant essentiel. Deux options s'offrent à vous : le chauffage à air pulsé (type Truma) ou le chauffage à fluide caloporteur (type Alde). Plus haut de gamme, ce dernier offre une meilleure répartition de la chaleur, plus douce, tout en réduisant le bruit de fonctionnement. On peut aussi moduler le chauffage en fonction des zones de vie. 

Notre conseil : Vérifiez la position du chauffage. Evitez, autant que possible, qu'il soit directement sous le lit. 

 
Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de navigation et de fournir des fonctionnalités supplémentaires.