Le  fabricant italien du groupe Trigano dévoile sa traditionnelle série spéciale de printemps répondant à l’appellation exotique de Manoa. Au programme, deux camping-cars profilés suréquipés sur Ford Transit 170 ch., dont le Manoa 66 XT (7,45m / 52.490€), qui réinvente une variante du lit central en lui associant un salon face-face et une salle d’eau à vasque centrale.

« Trois-pièces » sur roues, le CI Manoa 66 XT scinde la cellule en trois espaces : chambre à l’arrière avec le lit au milieu, accessible par deux portes latérales ; grande salle d’eau transversale avec meuble à vasque, cloison et miroir positionnés au centre ; salon et cuisine à l’avant.

Au top des ventes des constructeurs il y a encore quelques années, cette implantation a depuis disparu des radars. ll faut dire que, inventé d’abord pour des poids-lourd, le schéma ne donne tout son potentiel que sur des gabarits importants (7,40 m minimum). A l’usage, il permet en tout cas de profiter d’une salle d’eau réellement isolée de la chambre et déployée sur toute la largeur du véhicule. Et cela, sans perdre les avantages de la soute garage ou l’accès facilité au couchage.

Avec ce modèle de printemps, CI remet au goût du jour cet agencement en remplaçant le salon en L par deux banquettes en vis-à-vis. Une disposition plus dans l’air du temps. Pour l’occasion, le 66 XT se barde aussi d’équipements complémentaires. Outre la motorisation 170 ch., et quelques dotations de cabine (double-airbags, climatisation, autoradio, store d’occultation…), il inclut de série :

  • Panneau solaire 120W
  • Caméra de recul
  • Store extérieur
  • Antenne digitale
  • Support et TV 19’’
  • Skyroof ouvrant
  • Réfrigérateur 142L à deux portes
  • Porte d’entrée extra-large avec moustiquaire
  • Lit de pavillon électrique
  • Lit central sur soute (190 x 150 cm) réglable en hauteur
  • Peinture grise sur la cellule

Voir aussi le CI Manoa 61 XT (6,99m / 51.990€), un plan avec lit central classique + salon face-face :

 

Trouvez un distributeur CI :
Total
24
Shares
Ailleurs sur le web