Cette nouvelle génération de profilés IXEO, attendue pour l’été prochain, a fait l’objet d’un profond renouvellement du style intérieur, volontairement très sobre et épuré. La ligne de mobilier s’étire sans rupture de niveau entre le salon et la cuisine. On apprécie aussi l’intégration du lit de pavillon dans l’épaisseur du double plafond.

S’il faut se méfier des vues d’architecte, toujours très valorisantes, elles nous renseignent tout de même de plusieurs évolutions notables ; à commencer par le lit de pavillon qui descend non plus comme auparavant dans la largeur du véhicule, mais dans la longueur.

C’est évidemment une évolution très importante qui offre, selon Bürstner, de «fabuleux avantages, tant au niveau de l’habitabilité que de l’ergonomie à bord». De toute évidence, elle facilite la mise en place du lit, libérée de toutes entraves (pas de placards suspendus, ni de coussins qui gênent la descente), et préserve une grande profondeur de rangement au-dessus de la dînette.

De même, on peut imaginer que la longueur du couchage soit sensiblement supérieure à celle habituellement constatée sur ce type de lit. Cette disposition originale, mais pas inédite, appelle beaucoup de questions.

Quoi qu’il en soit, cette nouvelle classe de profilés IXEO attise notre curiosité et pourrait bien bousculer le marché du camping-car, très sensible aux innovations et aux nouveautés.
[[Burstner]]

Ailleurs sur le web