Collection 2020 – Parmi les nouveautés Bavaria, le voile se lève sur le T696D, tenu secret jusqu’à aujourd’hui par la marque française qui mise beaucoup sur son aménagement. Petit dehors mais grand dedans, ce profilé renonce au lit permanent pour offrir un maximum confort. Bien pensé, il a les atouts nécessaires pour se lancer sur les traces de ses concurrents.

Ce qu’il faut retenir

  • Nouveau profilé 696D, profilé maxi-salon sans lit permanent sur 6,99 m.
  • Le profilé T726FC (lit central + salon face/face avec lit de pavillon), présenté au printemps, intègre l’offre. Il connaît une variante sans lit de pavillon (T720FC) ainsi qu’une déclinaison sur intégral (I720FC, à découvrir sur notre site chez la marque sœur Pilote).
  • Quelques évolutions de style à l’intérieur.

Depuis l’arrivée – et le succès – des Chausson 640 et Challenger 260 il y a deux ans, les profilés de moins de 7,00 m sans lit permanent avec maxi-salon n’en finissent pas de fleurir. D’abord chez Bürstner l’an dernier, puis chez Adria, Fleurette et Florium cette année. Bavaria – et sa marque sœur Pilote – entrent à leur tour dans la course avec le 696D (52990 €).

Bavaria T696D.

D’une longueur raisonnable de 6,99 m, il voit tout en grand, et ce dès la porte d’entrée, grande largeur. Rien de tel pour donner un sentiment de volume dès le premier instant. Sentiment qui se confirme aussitôt. La pièce-maîtresse de cet aménagement, c’est bien entendu le salon. Longues banquettes face-à-face au design retravaillé (1,89 m côté conducteur !), table portefeuille qui libère un large couloir pour circuler…, le constructeur affirme que sept convives pourront y prendre place dans le plus grand confort. Même la télé (en option) peut s’envisager au format XL, jusqu’à 32 pouces. L’écran pivote pour venir se ranger verticalement le long de la colonne d’entrée. C’est astucieux !

Bavaria T696D.

Le lit de pavillon électrique, quant à lui, adopte les dimensions les plus confortables que l’on puisse trouver à bord d’un profilé (160 x 200 cm). Il descend bas, à 80 cm du sol, pour garantir un accès facile, sans échelle. Mais on peut aussi arrêter sa course à mi-hauteur pour mettre en place un second couchage d’appoint (125 x 200 cm). Avant tout pensé pour les adeptes de grands espaces de vie voyageant à deux, le 696D pourra ainsi d’adapter à des escapades à quatre au besoin.

Sous le lit donc, pas de placards de pavillon mais de simples niches de faible hauteur. Les rangements, c’est à l’arrière qu’ils se cachent. Dans le cabinet de toilette, se trouve une très large penderie complétée de deux tiroirs. En partie basse, l’accès à la soute, pratique et très bien dimensionné, laisse envisager de l’utiliser comme espace de stockage pour des affaires du quotidien. Le coffre arrière compte aussi un volume tout en hauteur, destiné aux objets longs ou pouvant être compartimenté à l’aide d’une étagère.

Bavaria T696D.

Côté cuisine, frigo XL également (160 l). En face, évier circulaire et réchaud trois feux en long positionné côté salon. Une cloison basse protège la banquette des projections. Comme pour le plateau de table, la couleur du plan de travail est au choix du client : blanc ou noir.

Ces premières images du 696D sont aussi l’occasion de découvrir les évolutions de style des camping-cars Bavaria. Outre la nouvelle décoration de carrosserie jaune et grise, on remarque les placards de pavillon sans poignée pour une ligne plus pure (fermeture soft lock) et les éléments d’accastillage plus particulièrement visibles en cuisine, noirs (comme ici) ou couleur laiton, au choix.

Total
6
Shares
Ailleurs sur le web