la saison passée – et voient leurs intérieurs monter en gamme. Revue de détails des principales évolutions de la série.Marchant dans les pas des intégraux Discover (fabriqués dans la même usine de Benêt, près de Niort), les Wincester se dotent cette année d’une nouvelle face avant plus sculptée, avec des blocs optiques désolidarisés et des feux diurnes à LED disposés verticalement (façon Citroën DS 3).Un nouveau visage qui arbore néanmoins des éléments distinctifs, comme la calandre aux lignes plus douces ou encore le capot moteur nervuré avec logo Fiat. La personnalité se veut en tout cas affirmée, le style résolument moderne. Extérieurement, on appréciera aussi les jantes alliage 16” fournis de série (une attention rare, même à ce niveau de prix), la décoration de carrosserie plus sophistiquée en vynile vernis ou encore l’encadrement noir des feux arrière. Bons points aussi pour la nouvelle porte cellule Hartal et la soute avec décaissement aggripant et revêtements intérieurs (parois + trappes) en moquette.
{slider Plus de courbes et de clarté !}
A l’intérieur également, le constructeur vendéen a profondément renouvelé le style de ses intégraux. Plus courbé, le mobilier reçoit de série une finition laquée, tandis que les placards de pavillon et penderies sont parcourus par une bande chromée. L’ambiance se montre aussi plus claire qu’auparavant (revêtement de sol façon parquet beige au lieu de marron, plaquage ivoire désormais sur la quasi-totalité des meubles etc). Parmi les autres nouveautés intérieures, on retiendra aussi :

  • Les têtes de lit avec miroir horizontal, encadré par des éclairages LED
  • Le dessous de lit de cabine mis en valeur par des éclairages LED
  • Un nouveau store de parebrise, qui se déploie de haut en bas (mise en place manuelle)
  • Nouveau tiroirs au salon (coffres hauts et longs à ouverture vers le bas automatique) et en cuisine (colonne de rangements pour épices et huiles).
  • Marches d’entrées éclairées
  • Meilleure isolation du pare-brise
  • Personnalisation accrue avec cinq choix de coloris de dossier et d’assise et cinq choix de coussins (sellerie commune avec Fleurette)

Wincester 74LMS 00
{slider 100% lit central}
La série Wincester, sur châssis Fiat-ALKO (avec double-plancher technique et de rangements), propose quatre plans à lit central, dont deux nouveaux :
Wincester 70 LMS (7,07m / 4 places CG / 77 500€) : Reprenant le plan du Fleurette Discover 70 LMS
, ce modèle conjugue vrai lit central et douche séparée du coin WC avec gabarit raisonnable, facile à prendre en main. Une solution bien dans l’air du temps.
Wincester 74 CTC (7,48m / 3 places CG / 81 300€) : Les salles d’eau avec meuble à vasque central ont la côte, mais on leur reproche parfois de trop casser les espaces. En bref, d’être trop encombrante. Partant de ce constat, Florium a développé une idée déjà observée au printemps chez Benimar (voir le Mileo 294). A savoir : remplacer le meuble de lavabo par un meuble de rangements mural. La circulation dans la salle de bain, accessible par trois côtés, en sort ainsi fluidifiée.
Les autres agencements sont plus classiques puisqu’ils combinent vrai lit central et salle d’eau transversale séparée par deux portes. Il s’agit des Wincester 74 LMS (7,48m / 3 places CG / 79 900) et 84 LMS (8,36m / 4 places CG / 105 000€)
{/sliders}

Ailleurs sur le web