Court et étroit, le Globebus I1 détient tous les records de compacité dans la catégorie intégral. Un parti pris un peu extrême dans lequel Dethleffs n’a jamais cessé de croire. Face à un marché du véhicule de loisirs qui plébiscite les fourgons pour leur faible encombrement, la marque allemande pourrait bien voir sa ténacité récompensée. Car la recette de ce mini-intégral nous semble tout à fait cohérente.

5,99 m de longueur pour 2,20 m de largeur. Ne cherchez pas, vous ne trouverez pas camping-car intégral plus compact actuellement. Pourtant, il fut un temps où le Globebus I1 avait un peu de concurrence. On pense à la gamme Citycar chez Pilote ou aux Van I chez Knaus.

Les premiers ont disparu corps et âme. Chez les seconds, un seul rescapé, le Van I 550 MD, avec lit à la française. C’est aujourd’hui l’unique concurrent du Globebus I1, qui préfère quant à lui le lit transversal.

Avec son gabarit inhabituel, le Globebus i1 ne laisse pas indifférent. Sa déco extérieure liée au pack GT lui confère un look dynamique, presque sportif.

 

Il passe partout

Notre Globebus est un jusqu’au-boutiste. Inscrit au catalogue depuis 2007, il a traversé vaille que vaille les années 2010 et leur mode des camping-cars toujours plus longs, faisant le dos rond et attendant son heure. Laquelle pourrait bien être arrivée !

Car la compacité sied bien aux intégraux. Grâce à leur cabine XXL, qui présente la même largeur que l’habitacle, et à leur confortable hauteur intérieure (ici 198 cm), on échappe à tout sentiment d’étroitesse dans la partie avant. Les larges surfaces vitrées et le grand lanterneau au-dessus du salon participent à ouvrir les espaces.

La dînette du Globebus i1 pourra accueillir quatre personnes au maximum. La hauteur intérieure de 1,98 m et les grandes surfaces vitrées de la cabine font que l’on s’y sent parfaitement à l’aise.

 

Sur la route ou en ville, le Globebus I1 se montre hyper agile, notamment grâce à son empattement réduit de 3,45 m (contre 4,035 m pour un fourgon de même gabarit). Même les conducteurs les plus réticents apprécieront de prendre le volant. Le pare-brise panoramique et les rétroviseurs doubles lentilles lèvent toutes les appréhensions.

Une belle soute au regard de son gabarit

Côté aménagement, le lit transversal (145 x 200 cm) constitue un choix rationnel. Sa hauteur (110 cm) et donc son accès nécessitant une marche coulissante ne conviendront pas à tout le monde. C’est pourtant la solution incontournable pour disposer d’une soute de grand volume sur un véhicule aussi court.

Accessible grâce à deux grands portillons, celle-ci affiche une hauteur de 107 cm et une largeur de 90 cm au maximum. Bien équipée (bouche de chauffage, éclairage, rails avec anneaux et sol anti-dérapant), on regrette toutefois qu’elle soit en partie encombrée par le coffre dévolu aux bouteilles de gaz. Le recours à un chauffage sur carburant permettrait opportunément de l’en libérer…

Toujours sous le lit, en soulevant le sommier côté habitacle cette fois, on accède également à une grande penderie ainsi qu’à deux coffres.

Le confort de couchage est assuré par un sommier ergonomique à lattes et à un matelas thermorégulant en mousse haute densité à 7 zones de 150 mm d’épaisseur.

15 ans d’expérience au service de la fonctionnalité

Depuis un ou deux ans, les fourgons se mettent tous à s’équiper d’un cabinet de toilette Vario, avec cloison pivotante pour donner la priorité à la douche ou aux toilettes/lavabo. Rien de nouveau cependant ; depuis ses débuts (2007), le Globebus I1 fait appel à un dispositif de ce type, idéal pour gagner en fonctionnalité sans augmenter le volume du poste.

Largement éprouvé, bien conçu, on apprécie particulièrement de pouvoir le manipuler de l’intérieur, porte fermée. Testé et approuvé avec une personne de gabarit moyen. Non installée sur le modèle que nous avons essayé (venu d’Outre-Rhin), les modèles pour la France sont équipés d’une baie de série qui se dévoile en configuration douche. Voilà qui est bienvenu pour compléter la ventilation du compartiment, en sus de l’aération en partie haute.

Toujours sur le plan des services, les Globebus 2022 se dotent d’une nouvelle cuisine qui se contente de deux feux et troque l’évier rectangulaire pour un évier rond. On récupère ainsi un peu de surface de travail et de dépose, inexistante jusque-là. Le plan de travail rabattable, lui, est toujours présent. Petit, certes, mais il ne gêne pas la circulation pour entrer/sortir du véhicule. En partie basse, le volume de rangement est vraiment conséquent, avec trois tiroirs robustes et un grand placard compartimenté.

Malgré sa compacité, la cuisine propose de beaux volumes de rangement.

Pack GT pour intégral looké

Parmi les évolutions que connaît le Globebus I1 à l’occasion de la collection 2022, on note les nouvelles portes de placard au revêtement mat et sans poignée, qui apportent plus de légèreté à l’ensemble mobilier.

Aussi, les Globebus font leur mue. Ils délaissent leur carrosserie aluminium pour adopter le polyester. À la clé, entre autres, l’absence du risque de corrosion et de meilleures performances en termes d’isolation phonique ou de résistance à la grêle et aux rayures.

Affiché à partir de 70430 €, le Globebus I1 est développé sur Fiat Ducato, avec motorisation 140 ch. Au vu de son gabarit, on pourra envisager de s’en contenter. Avec l’arrivée du nouveau porteur FIAT, le Pack GT (+3190 €) proposé en option pour apporter une allure plus sportive évolue. Outre le stickage, la jupe du pare-chocs de couleur rouge, les jantes alu 16 pouces et les barres de toit qui le caractérisent, il comprend désormais notamment la station multimédia 7’’ avec radio DAP, Apple CarPlay et Android Auto (voir dotation complète).

L’avis de Campingcarlesite.com

Compte tenu de l’offre disponible sur le marché (pour rappel, deux modèles seulement : le Knaus Van I 550 MF et notre Dethleffs Globebus I1), il semble évident que la demande pour des intégraux de 5,99 m n’est pas très importante. Après l’avoir testée, la formule nous semble pourtant convaincante.

En termes d’habitabilité et de confort, ni les fourgons ni les profilés de gabarit approchant ne soutiennent la comparaison. D’autant que le lit de cabine permet d’envisager un usage à quatre sans les contraintes d’un toit relevable (dans le cas d’un fourgon) ou d’un lit de pavillon (de surcroît pas toujours disponible sur les profilés de cette longueur).

Reste la question du tarif, évidemment supérieur. C’est probablement là que le bât blesse. À titre d’exemple, le Globebus T1, équivalent du I1 en version profilé, s’affiche 10000 € moins cher. Un seuil d’autant plus difficile à franchir que le véhicule est court.

Pour autant, les intégraux compacts pourraient bien gagner en visibilité dans les années qui viennent. Le développement de la nouvelle gamme Nomad par Itinéo (2,19 m de large/6,61 m de long) semble montrer un regain d’intérêt pour ce type de véhicule. C’est tout ce qu’on souhaite au Globebus I1, qui mérite une plus large exposition.

✅ On aime bien

  • Le rapport volume intérieur/longueur réduite
  • La confortable charge utile
  • L’empattement réduit pour une maniabilité au top
  • Son look inhabituel qui le rend attachant
  • Pas de pack d’options indispensable

⛔️ On aime moins

  • L’accès au lit, qui implique une parfaite mobilité
  • Le retour en L de la banquette, très biseauté
  • Le coffre à gaz qui encombre la soute

Fiche technique Dethleffs Globebus I1

  • Tarif : 70430 € (au 1er novembre 2021)
  • Dimensions (L x l x h) : 5,99 x 2,20 x 2,81 m
  • Motorisation : Fiat Ducato 2,2 l 140 ch
  • Empattement : 3,45 m
  • PTAC / Charge utile : 3500 / 677 kg
  • Places route : 4
  • Places repas : 4
  • Places couchages : 4
  • Dimensions du lit transversal : 145 x 200 cm
  • Dimensions du lit de cabine : 150 x 185 cm
  • Réservoir carburant : 75 l
  • Eau propre / eaux usées : 114 / 90 L
  • Chauffage : Air pulsé 6000 W fonctionnant au gaz
  • Gaz : 2 x 13 kg
  • Réfrigérateur : 142 l
  • Principaux équipements de série : airbag conducteur et passager, ABS/EBD, assistant de stabilisation en cas de vent latéral, ESP/ASR, Traction Plus, Hill Holder et Hill Descent Control, régulateur de vitesse, clim manuelle, rétroviseurs doubles lentilles, baies affleurantes, lanterneau panoramique 70 x 50 cm (salon), grand miroir, caillebotis (douche), support TV, pré-équipement caméra de recul/antenne satellite/radio avec pack Son/panneau solaire, batterie AGM 95 Ah, etc.
  • Options du modèle testé : caméra de recul, porte-vélo, store extérieur, Isofix, inverseur gaz DuoControl CS, pack GT White

Pack GT White

  • Volant et pommeau de levier de vitesse en finition cuir, cadrans tableau de bord avec cerclage chromé, climatisation de cabine automatique, station multimédia 7″ avec radio DAB, Apple CarPlay et Android Auto, interrupteurs et prises bicolores, jantes aluminium 16”, crédence gris métallisé en cuisine, barres de toit, pare-chocs arrière avec parties thermoformées montantes, design extérieur spécifique
Ailleurs sur le web