Collection 2020 – Après une éclipse de plusieurs années, Mercedes fait son grand retour au sein du catalogue Rapido, au travers d’une Série M très attendue, héritière lointaine (2001) des Randonneur 9M… L’architecture de ces nouveaux camping-cars de prestige associe pour la première fois le Mercedes traction avant et le châssis AL-KO.

Parmi les autres marques, Hymer a préféré développer son propre châssis allégé SLC pour sa gamme B-MC également sur Sprinter.

Pour Rapido, le recours au châssis AL-KO était une condition essentielle au retour d’une gamme sur Mercedes. Sa voie arrière élargie (1,98 m) stabilise le camping-car et gomme la tendance au roulis du Sprinter.

Rapido Série M
Nouveau Rapido M 96. La calandre reprend les codes des Rapido Distinction.

Composée de deux intégraux de 7,54 m affichés à partir de 89.900 €, la série M se veut la combinaison des meilleurs attributs des Séries 80 et Distinction. Au programme : confort, design et forte personnalité.

Les M66 et M96 (lits jumeaux ou lit central + salon face-face) sont disponibles dès 3,5 t avec trois places carte grise, mais sous réserve de se satisfaire d’un réservoir gasoil de 65 l et de la motorisation 2,2 l 143 ch. Rapido ne précise pas encore la charge utile restante et les éventuelles modifications que pourrait entraîner le choix de la motorisation supérieure (177 ch / 2.500 €) et/ou de la boite automatique 9 rapports Mercedes (+ 30 kg / 2.600 €).
Pas la peine de se cacher la tête dans le sable ! La version “Heavy” sur châssis PL de 4500 kg de PTAC sera plus indiquée à une utilisation intensive. Elle offre de surcroît un réservoir gasoil de 92 litres et se décline dans les deux motorisations  Mercedes : 143 ch. et 177 ch. Une version de toute façon indispensable pour profiter du chauffage central ALDE en option.

Sur le plan du style extérieur, les nouveaux intégraux Série M conjuguent habilement une calandre très typée, à forte identité, et des éléments  de carrosserie plus classiques qui rappellent la Série 80. Dommage que le constructeur ne reprenne pas le galbe de toit des Distinction…

On retrouve tout de même l’empreinte des Distinction, du côté de la paroi arrière. Les jambages élégants et les feux alignés en position verticale s’inspirent des meilleurs Rapido : Distinction i10, le fleuron de la marque.

Pour ce qui est de l’ambiance intérieure, le constructeur dévoile une déco exclusive Duna lumineuse, chaleureuse et moderne qui joue sur de nouvelles harmonies de matières et de coloris. Côté mobilier, on retrouve les formes singulières des placards de pavillon blanc brillant des Rapido Distinction.

Equipés de série de l’ESP, du Stop & Start, de l’aide au démarrage en côte, du régulateur de vitesse et des airbags chauffeur et passager, les Série M échapperont difficilement au pack M (option – 7990 €). Un passage obligé pour profiter pleinement des fonctionnalités nouvelles qu’offre le nouveau Mercedes Sprinter  :

  • Système multimédia MBUX 10,25” avec navigation GPS et technologie DAB
  • Volant multifonctions réglable en hauteur et en inclinaison
  • Caméra de recul avec écran de contrôle intégré au tableau de bord
  • Climatisation à régulation semi-automatique
  • Frein de stationnement électrique
  • Phares antibrouillard
  • Allumage automatique des phares
  • Système de stabilisation vent latéral
  • Filtre à carburant avec séparateur d’eau
  • Porte chauffeur serrure 2 points
  • Démarrage sans clef
  • Hotte aspirante design avec façade tactile
  • Store pare-brise coulissant et isotherme à double ouverture : pare-soleil et pare-vue
La grande longueur du véhicule ne profite pas directement au salon, de format équivalent à celui d’un Rapido 8086. La faute à une cabine Mercedes plus profonde que celle d’un Fiat Ducato.
Total
101
Shares
Ailleurs sur le web